IMPLANTS DENTAIRES et TRAITEMENTS ESTHETIQUES à NIMES

Cabinet dentaire de la Fontaine

1 avenue Jean Jaurès - Cabinet d'implantologie et d'esthétique dentaire - 30900 Nîmes - Tél. : 04 66 21 81 52 -Fax : 04 66 21 84 99

Consentement éclairé

La Convention Nationale de la Sécurité Sociale des Chirurgiens Dentistes et l’article 33 du Code de Déontologie nous font obligation de vous faire signer un consentement écrit. En nous excusant de cet aspect formaliste, peu coutumier dans nos relations, nous vous prions de bien vouloir apposer votre signature en la faisant précéder de la mention « lu et approuvé » au bas du présent document. Nous vous précisons que ce consentement ne dégage en aucune façon notre responsabilité.

 

            Je soussigné(e) Madame, Monsieur,                                                                  certifie avoir été informé par le Docteur Frédéric VERNET de la double possibilité de ma réhabilitation buccale :

 

o      1ère solution : pose chirurgicale d’implants

o      2ème solution : traitement classique sans implants (bridge, appareil amovible)

 

Et je choisis : la pose chirurgicale d’implants

 

            En complément de notre entretient oral, il me faut vous redonner quelques précisions par écrit.

Il est indispensable, avant toute décision de traitement, d’évaluer si votre état général et buccal s’adapte à ce type de traitement. Pour cela, nous vous demanderons de passer un scanner et un examen sanguin si nécessaire.

 

Suite à l’examen clinique et radiologique, la décision de pose d’implants sera prise.

En cas de volume osseux insuffisant pour assurer la stabilité des implants, une reconstruction osseuse peut vous être proposée. Cette reconstruction osseuse sera effectuée soit dans la même séance que la pose des implants, soit lors d’une séance précédente.

Pour reconstruire le volume osseux nécessaire à la stabilité de vos implants et afin d’obtenir une réhabilitation prothétique stable et esthétique, nous utiliserons soit une greffe d’os autogène, soit un substitut osseux (Bio-oss®) résorbable qui permettront de retrouver en quelques mois le volume osseux satisfaisant.

Les implants endo-osseux posés sous anesthésie locale (qui peut, comme toute anesthésie, être responsable d’une réaction allergique), seront laissés au repos pendant une période minimum de 2 à 3 mois pour la mandibule et 4 à 6 mois pour le maxillaire (période durant laquelle une visite sera obligatoire chaque mois). En cas de pose de membrane ou de greffe osseuse, cette période sera augmentée.

Les conditions d’asepsie devant être rigoureuses, le matériel utilisé sera stérile et à usage unique.

Les suites opératoires immédiates de ces interventions peuvent être variables d’un patient à l’autre :

Le seuil de la douleur n’étant pas la même chez chaque patient, des antalgiques vous serons prescrits.

Une couverture antibiotique sera également indispensable pour éviter une complication infectieuse.

 

Un œdème post opératoire peut apparaître mais ne signifiera en aucune manière une quelconque complication. Il ne sera q’un désagrément esthétique passager.Un hématome post- chirurgical peut également apparaître.

Après les séances de pose d’implants, la prothèse amovible, si vous en êtes porteur ne pourra être remise avant la dépose des sutures (15 jours) et ceci pour ne pas compromettre le devenir des implants. Le port d’une prothèse amovible pendant la phase de cicatrisation sera toujours un facteur augmentant le taux d’échec de l’ostéointégration. Durant les six mois d’ostéo intégration, le port de la prothèse amovible ne devra se faire que très rarement. Cette prothèse sera modifiée régulièrement pendant la phase de cicatrisation. La moindre sensibilité au niveau de la gencive devra être signalée au Docteur VERNET.

 

Le taux de stabilité de ces racines artificielles est de l’ordre de 95% (taux qui diminue nettement chez les fumeurs). Si une mobilité apparaît lors du dégagement de l’implant ou peu après pouvant signifier la non ostéointégration de l’implant, il sera déposé et remplacé si aucune contre-indication ne s’y oppose, (soins pris en charge intégralement par votre chirurgien dentiste).

Dans cette éventualité le traitement sera obligatoirement prolongé de quelque mois.

Nous vous demanderons, durant la première année qui suit la pose de la prothèse de faire un contrôle chaque 3 mois, puis par la suite une visite chaque 6 mois sera indispensable pour la bonne stabilité des implants et de la prothèse. L’hygiène autour de ces racines artificielles devra être la  plus efficace possible (votre chirurgien dentiste vous donnera des explications à ce sujet).

Si l’hygiène bucco dentaire et les visites de contrôle ne sont pas effectuées comme indiqué, nous considérons que la relation contractuelle qui nous lie, est rompue du fait de la non observance de votre obligation à suivre le traitement prescrit dans la mesure où vous avez accepté la pose d’implants qui nécessite un suivi très rigoureux.

Si un changement de domicile survient dans votre vie, votre chirurgien dentiste vous adressera à un confrère qui continuera votre suivi.

 

            « A ma connaissance, j’ai donné un rapport médical exact de mon état de santé physique et mentale. J’y ai également mentionnée toute possibilité d’allergie ou réaction inhabituelle aux médicaments, aliments, piqûres d’insectes, pollen, poussière, sang, ainsi que toute réaction anormale des gencives, de la peau, tout saignement anormal ou toute condition relative à ma santé ».

 

Le traitement de réhabilitation prothétique par implants n’étant pas inscrit à la nomenclature de la sécurité sociale, aucune prise en charge n’est possible par les Caisses d’Assurance Maladie.

Article rédigé par le praticien le 12/12/2008

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr